Préparer sa randonnée


Faire de la randonnée, c’est profiter de la douceur et de la beauté de la nature. C’est donc l’occasion de prendre un grand bol d’air frais et de découvrir les régions françaises. Mais, la randonnée c’est aussi une activité sportive qui requiert une bonne préparation. Pour aider les randonneurs novices, voici quelques points à prendre en compte avant de se lancer dans l’aventure.

Choisir un itinéraire

C’est la première étape de la préparation de randonnée. Le choix de l’itinéraire est gage de sécurité pour le randonneur. En matière de randonnée, les sentiers sont catégorisés en trois types : les PR, les GRdP et les GR. Les sentiers PR conviennent parfaitement aux randonneurs novices puisqu’ils nécessitent un effort modéré d’une journée maximum. Ce type de randonnée vise principalement à découvrir le patrimoine local. Les sentiers GRdP et GR, par contre, nécessitent d’énormes efforts physiques. Ainsi, avant le départ, il convient de bien évaluer la difficulté du parcours. Ce n’est pas uniquement la distance qui fait la difficulté d’un sentier, mais c’est aussi et surtout les dénivelés. Avant le départ, il faut être prévoyant en transmettant l’itinéraire choisi à un proche. Ainsi, en cas de sinistre, ce dernier saura par où commencer les recherches.

Bien s’habiller

Puisque la randonnée est une activité physique, il est indispensable d’avoir de bons matériels. Les chaussures doivent être confortables, c’est essentiel ! Pour tester le confort d’une chaussure, il faut les essayer. On n’hésite pas à faire le tour du magasin pour tester s’il est confortable ou non. Les chaussures de randonnée doivent aussi assurer un bon maintien de la cheville et du pied. L’idéal est d’opter pour une chaussure avec tige haute. Aujourd’hui, certaines marques proposent des chaussures renforcées au niveau des malléoles. C’est parfait pour les sentiers rocheux. On prend aussi en compte l’adhérence, l’imperméabilité et l’amorti des chaussures de randonnée.
Outre les chaussures, les vêtements doivent également être choisis avec minutie. Pour faire de la randonnée, on privilégie les vêtements respirants et imperméables. Il est conseillé d’adopter le système à 3 couches : une première couche qui sert à évacuer la transpiration, une couche intermédiaire pour vous garder au chaud et une troisième couche pour faire face aux éléments.

Choisir le sac à dos

Avoir un bon sac à dos est indispensable. On privilégie les modèles solides, légers et confortables. En effet, le randonneur devra le porter pendant des heures. De plus, certains modèles sont lourds alors qu’ils sont encore vides. Après l’ajout de vos effets dans le sac, le poids du sac peut vite devenir un frein à la randonnée. Avant d’acheter un sac de randonneurs, il est conseillé de le tester. Cet article que j’ai lu sur le sac à dos randonnée peut vous aider à mieux choisir votre sac. Quoi qu’il en soit, notez que le sac de randonnée doit disposer d’une ceinture ventrale pour être moins lourd à transporter. Grâce à cet accessoire, 70% du poids du sac sera réparti vers les épaules et les hanches. En matière de volume, on choisit un sac de 10 litres pour une balade de quelques heures. Un sac de 25 à 30 litres convient à une randonnée d’une journée. Le sac à dos doit pouvoir contenir les vêtements de pluie, l’alimentation et quelques accessoires comme la boussole, la lampe torche, le couteau multifonction, la couverture de survie, un rouleau de papier toilette… Bref, tout ce dont le randonneur aura besoin sur sa route doit pouvoir être dans le sac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *